Le Répertoire de la Science-Fiction

Entrez dans la littérature de l'imaginaire

       

Auteurs

       
A B C D E F G H I J K L M N
  O P Q R S T U V W X Y Z  
                           
Accueil Découvrez la Science-Fiction

Avis sur les livres

Votre Avis Jeux Rechercher Liens RSF Blog

DES FLEURS POUR ALGERNON

Daniel Keyes est né en 1927 à Brooklyn. A 17 ans il rejoint la marine marchande et devient commissaire de bord. Quand il met pied à terre il reprend ses études à l’université de Brooklyn et en sort diplômé de psychologie. En 1950, il travaille comme rédacteur pour Marvel Stories. Après avoir fait un détour par le milieu de la photo de mode il reprend des études d’Anglais et de littérature américaine ce qui lui permet ensuite d’enseigner. Il devient professeur d’anglais et d’écriture créatrice à l’université de l’Ohio en 1966 et mène depuis ce jour une belle carrière universitaire. Ce qui ne l’empêche pas de consacrer son temps libre à l’écriture.

Des fleurs pour Algernon est son plus grand succès. Il est traduit dans le monde entier et a été adapté avec succès au théâtre et au cinéma par Ralph Nelson sous le titre de Charly( Cliff Robertson a d’ailleurs obtenu un oscar pour son interprétation).

Algernon est une souris de laboratoire pas comme les autres. Le professeur Nemur et le Dr Strauss ont réussi l’impensable : faire d’elle la plus intelligente des souris.

 

Charlie est un simple d’esprit qui n’a qu’une envie : apprendre et devenir intelligent comme les autres. Nemur et Strauss vont faire de lui le premier cobaye humain de leur expérience et lui faire subir la même opération qu’à Algernon. Les résultats sont concluants et Charlie est accompagné dans son apprentissage par une psychologue Alice Kinnian. Il va vite progresser au-delà de toutes les espérances jusqu’à devenir un génie. Mais avoir une intelligence hors du commun entraîne bien des désillusions, perdre sa naïveté d’enfant cause bien des douleurs. Surtout quand la lucidité vous fait entrevoir ce que personne d’autre n’a vu : une faille dans le processus vous condamne à lentement revenir en arrière. C’est Charlie lui-même qui nous raconte son histoire par le biais d’un journal intime, qui nous livre son appétit de vivre, sa soif d’apprendre, son bonheur de découvrir la vie. Il nous confie aussi ses doutes, ses peines, ses craintes et ses souffrances lors de sa descente aux enfers. Un roman bouleversant.

 Merci à Karine pour ce livre du mois

Bon voyage

 

CRITIQUE

 

Gaëlle
Le livre (des fleurs pour Algernon) m'a vraiment passionné ! il est super ! par contre, la fin est un peu triste mais bon ... c' est tout de meme de la science fiction !!!

 

J.Barbié
A l'annonce du dernier film TV qui vient de passer sur la 2, j'ai voulu lire le livre. J'avoue qu'il m' a profondément émue, je l'ai lu en 48 h et le téléfilm qui s'en inspire a été lui aussi bouleversant.
Aimant beaucoup Julien Boisselier, je savais qu'il serait à la hauteur d'un tel sujet car il manie le dramatique avec énormément de talent, celui-ci a été unanimement reconnu par tous les critiques.
Le plus difficile n'est pas "la montée" vers l'intelligence, mais la difficulté à assumer, le Charles enfant avec ses souffrances et le Charles surdoué gardant son côté immature dans les sentiments. Le retour vers l'obscurité est poignant, surtout qu'il "sait "ce qui va arriver.
Il n'était pas possible de visualiser sous forme de comptes rendus, mais le film je crois reflète bien le cas de Charles dans son ensemble, on suit le parcours avec beaucoup d'émotion. 
(Ce n'est presque plus de la science fiction, je viens de lire sur un journal féminin le cas d'une jeune femme atteinte de Parkinson a qui l'on a greffé 4 électrodes dans le crâne. L'opération par elle-même était extrêmement risquée, elle a réussi, mais pour combien de temps ? Elle est passée d'un stade où elle ne pouvait plus rien faire à celui de l'emploi de toutes ses facultés..
Je voulais voir le DVD "Charly" avec Cliff Robertson, mais il n'est qu'en version anglaise. Julien Boisselier étant parfait, je ne crois pas qu'on pouvait faire mieux.
Amicalement 

Archives : les autres mois

 

Ecrivez moi