Le Répertoire de la Science-Fiction

Entrez dans la littérature de l'imaginaire

       

Auteurs

       
A B C D E F G H I J K L M N
  O P Q R S T U V W X Y Z  
                           
Accueil Découvrez la Science-Fiction

Avis sur les livres

Votre Avis Jeux Rechercher Liens RSF Blog

RUPTURE DANS LE REEL : EMERGENCE  

Peter F Hamilton est un auteur anglais né en 1960. Il vit dans le comté de Rutland en Angleterre. Il a commencé à écrire dans le magazine Fear en 1988

 

Rupture dans le réel : Emergence est un space opéra, deuxième roman d’une série consacrée à l’histoire de l’humanité. Dans un avenir lointain, l’homme a conquis 860 systèmes de sa galaxie. L’humanité s’est divisée en deux parties : les Adamistes qui utilisent des nanotechnologies et quelques manipulations génétiques afin d’améliorer leurs performances et leur longévité et les Edénistes qui ont eu recours à la manipulation génétique pour créer des habitats et des vaisseaux spatiaux biotek, vivants et intelligents, ainsi que le lien d’affinité qui leur permet de communiquer entre eux et avec leurs créations. Deux mondes différents cohabitent.

 

Grâce à la découverte par Josuha Calvert de blocs mémoire dans l’anneau ruine, l’équipe de chercheurs de Ione Saldana dirigée par Alkad Mzu commence à mieux comprendre la civilisation extraterrestre disparue des Laymils. Josuha peut enfin réaliser son rêve, réparer le Lady Macbeth et partir à l’aventure. Il va d’abord se lancer dans des transports illégaux , être arraisonné par Oenone et Syrinx puis relâché faute de preuve. Une idée de génie conduira Josuha sur Lalonde afin d’organiser le commerce du bois le plus dur de la galaxie, le Mayope, avec la planète de Norflok qui refuse la technologie et vit de la culture des larmes de Norfolk une boisson prisée dans toute la galaxie. Josuha réussit son coup et repart de Norflolk les cales pleine de larmes. Mais son commerce est en péril car sur Lalonde la situation se détériore : les Deps se sont révoltés. Dotés d’une force incroyable personne ne sait comment les arrêter. Ils semblent manipulés, l’ombre de Laton plane de nouveau sur l’univers. Mais est-il le vrai responsable ? Quant à Quin Dexter, il peut enfin quitter Lalonde et emporte avec lui le mal qu’il va répandre à travers la galaxie. Qui pourra l’arrêter ?  

 

Critique de Jean-Marie ESPAGNACQ

Cycle de Peter F. HAMILTON : "Rupture dans le réel",  "L'alchimiste du neutronium" et "Le dieu nu". Enorme space opéra (de 7 volumes dans la version française) remarquablement bien écrit et dont la traduction est parfaite. Un chef d'ouvre digne du cycle « Fondation » de I. ASIMOV, tant par sa cohérence que par son style à part. Peter F. HAMILTON aurait pu écrire un gros livre de 4000 pages mais l'auriez vous acheté ? C'est excellent alors juste un conseil : achetez tout dans la même collection / le même format. Si vous avez le premier, vous achèterez les autres et vous en venterez les mérites comme moi là. 
Il faut lire d'une traite les premières pages du tome I de « Rupture dans le réel », qui resterons obscure longtemps ... plus tard vous ferez comme tout le monde... vous repêcherez le premier livre pour revivre ce combat avec les yeux d'un gerfaut. Un régal. Plusieurs histoires sont racontées en parallèle (parfois la même mais sous des angles différents) avec des personnages bien campés et faciles à suivre.  
"L'alchimiste du neutronium" et enfin le magistral "Le dieu nu", sont les suites de l'aventure romanesque des premiers livre du cycle. Le tout trouve une fin délicieuse. dont je vous laisse la surprise.

Peter F. HAMILTON est anglais et a commencé sa carrière par faire des sciences. Ceci explique sont goût des histoires construites où la politique, l'évolution de la science, l'écologie, l'économie et les cultures humaines (pour citer quelques sujets) constitue un tout complet et très cohérent.
J'adore !!!!!

Donnez aussi votre avis sur ce livre

  Bon voyage